Créateur de voyages personnalisés au Vietnam

Hué

Présentation de Hué

Partez à la découverte des trésors culturels de la ville royale de Hué! Située au centre du pays, l’ancienne capitale impériale du Vietnam de 1802 à 1945 occupe une place importante dans l’histoire vietnamienne avec Hanoi, la capitale politique, et Ho Chi Minh ville, la capitale économique du pays. Inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1993, Hué est une étape incontournable pour tous les amoureux d'histoire, d'architecture et de gastronomie!

Aujourd’hui capitale de la province de Thừa Thiên, elle abrite quelques 340 000 habitants vivant essentiellement de la pêche et du tourisme. Elle est traversée par la rivière sông Hương (ou « Rivière des Parfums ») qui sépare la vieille ville au nord de la cité moderne au sud, avec en toile de fond la montagne Ngu Binh.

Elle forme avec l’ensemble de ses monuments (Citadelle royale, Cité impériale, Cité pourpre interdite, mausolées et tombeaux royaux, temples et pagodes…), véritables témoins de l’histoire, un exemple exceptionnel de capitale féodale orientale. 

4. Avril 2

Ce que vous aimerez à Hué

  • L’architecture de la cité impériale, les tombeaux, temples et pagodes
  • Le raffinement et la beauté poétique des lieux
  • Le charme suranné d’une croisière sur la Rivière des Parfums
  • Les balades à vélo à travers la campagne
  • La visite du marché animé de Dong Ba
  • La richesse de sa gastronomie

Hué : ville Royale et ancienne capitale impériale du Vietnam

L’ancienne capitale des Nguyễn, les seigneurs du Sud au XVIème siècle, devient la capitale du Viêt Nam réuni en 1802, et la Cité impériale de Hué, bâtie tout au long du XIXème siècle, la résidence impériale et le siège de la cour. Elle acquiert pendant cette période un grand prestige et un raffinement qui se traduisent notamment dans l’architecture, la musique, la littérature et la gastronomie. Elle est alors le véritable centre politique, culturel et religieux du pays.

Or la Cité Pourpre interdite et la ville toute entière sont réduites à néant par les Français en 1885. Hué devient alors la capitale du Protectorat d'Annam, l’une des cinq subdivisions du territoire sous l’Indochine française. La ville conserve son statut de ville impériale mais sous tutelle des Français, jusqu’à l'abdication de l'empereur Bảo Đại en 1945.

En 1968, la ville subit de nouvelles attaques dans le cadre de l’offensive du Têt, avant d’être bombardée par les Américains.

Que voir, que faire à Hué?

Visiter son vaste ensemble architectural

La cité impériale de Hué se composait de trois enceintes, aujourd’hui entièrement visitables, quoique de nombreux bâtiments aient été détruits au cours des guerres :

  • « Kinh thành », la Citadelle Royale, la plus vaste, qui abritait les bâtiments administratifs
  • « Hoàng Thành », la Cité Impériale, située dans l’enceinte de la Citadelle Royale, destinée à héberger les palais royaux et lieux de pèlerinages
  • « Tu Cam Thanh », la Cité Pourpre Interdite, également située à l'intérieur de la Citadelle, qui abritait les résidences royales.

bigstock Meridian Gate To The Imperial SM

Avant d'entrer dans la Citadelle, vous pouvez visiter la Tour du Drapeau, également appelée « le Cavalier du Roi », qui fait face à l'entrée principale.

Construite au bord de la Rivière des Parfums et entourée de larges douves, la Citadelle Royale est accessible via dix portes fortifiées, chacune agrémentée d’un pont. La largeur des murs d’enceinte atteint jusqu’à 20 mètres par endroits !

L’accès à la Cité Impériale se fait par la Porte du Midi. Vous pourrez y visiter le Palais de l'Harmonie Suprême, qui accueillait de grandes cérémonies publiques, telles que l'avènement des rois, ou encore le Temple du culte des rois Nguyen

De là, rejoignez la Cité pourpre interdite et visitez le Pavillon de la Paix ou la Bibliothèque royale, le seul bâtiment parfaitement conservé de la Cité. C’est en effet la Cité pourpre interdite qui a subi le plus de pertes au cours de l’attaque américaine de 1968. Y subsistent quelques bâtiments, comme le Théâtre royal où sont encore donnés des spectacles de musique traditionnelle.

Prenez le temps de vous promener à travers les jardins de la Cité interdite et contemplez la vue sur le joli lac carré au milieu duquel s’épanouit un jardin rocailleux, encadré d’un côté par le pavillon Tu Phuong Vo Su, de l’autre par la véranda Hoa Nhat Thu Truong.

8446804318 db06c3bd28 c

Prévoir au minimum 2 heures de visite et l'accompagnement d'un guide pour mieux appréhender l’histoire royale.

Partir à la découverte des tombeaux des rois Nguyên

Situés sur les berges de la Rivière des Parfums, à l’extérieur de la ville, les sept mausolées des rois de la dynastie Nguyen (1802-1945) sont accessibles par la route ou bien à l’occasion d’une croisière sur la rivière.

Parmi les plus beaux, le mausolée du roi Minh Mang, l’un des rois les plus puissants de la dynastie Nguyen, situé dans un cadre enchanteur à une dizaine de kilomètres de Hué et qui comprend pas moins de 40 monuments (palais, pavillons, temples,…) ; le tombeau du roi Tu Duc, 4ème roi de la dynastie des Nguyen, construit dans une étroite vallée à environ 8km du centre de Hué, comprenant des palais, un pavillon sur pilotis, un lac artificiel, ainsi qu'une cour funéraire ; et le tombeau du roi Khai Dinh, l'avant-dernier empereur du Vietnam, construit à flanc de montagne, à 10km du centre de Hué, plus petit que les précédents mais remarquable par son architecture d’inspiration occidentale.

Plus modestes, les tombeaux du roi Dong Khanh et de l’Empereur Gia Long valent néanmoins la visite.

hueTomb of Khai Dinh emperor in H 102252569 SM

Comptez une à deux heures de visite pour chaque tombeau.

Admirer le Pont Trang Tien

Construit en 1898 par Gustave Eiffel, sur les fondements d’un pont en rotin, au cœur de la ville, le pont métallique de Trang Tien qui enjambe la Rivière des Parfums s’est d’abord appelé pont Thành Thái, du nom du roi de l’époque, avant d’être gravement endommagé par une tempête, réparé en béton armé et rebaptisé Pont Clémenceau en 1907, du nom du premier ministre français de l’époque. Rénové en 1937, il a alors pris le nom de pont Nguyễn Hoàng, ancêtre de la dynastie Nguyen. Il fut à nouveau détruit pendant la guerre d’Indochine, réparé en 1953, à nouveau endommagé pendant l’offensive du Têt en 1968, pour être enfin réparé en 1991.  

Le pont Trang Tien est composé de six arches en acier d’une longueur totale de 403 mètres pour 6 mètres de large. Depuis 2002, il est même doté d'un système d'éclairage de couleur à l’occasion du Festival de Hué.

 Pont Trang Tien

Faire une croisière sur la Rivière des Parfums et visiter la pagode de la Dame Céleste

Ainsi nommée en raison des fleurs des arbres fruitiers qui tombent dans la rivière en automne et embaument la ville de leur parfum, la Rivière des Parfums traverse Hué avant de se jeter dans la pittoresque lagune de Tam Giang.

Embarquez pour une petite croisière sur la Rivière des Parfums et rejoignez la pagode de la Dame Céleste (ou pagode Thiên Mụ) qui surplombe la rivière sur sa rive droite, à environ 3 kilomètres de la Citadelle de Hué. Construite en 1844 par l’empereur Thiêu Tri, elle se distingue par sa tour octogonale de 21 mètres de haut et ses sept étages, chaque étage représentant une apparition humaine de Bouddha. C’est l’un des sites incontournables de Hué, de ce fait très fréquenté.

hue2

La rive gauche de la rivière abrite quant à elle les tombeaux des empereurs de la dynastie Nguyen (Minh Mang, Tu Duc, Khai Dinh, Dong Khanh et Gia Long) accessibles après une petite marche à pied.

Au nord du tombeau de Tu Duc se trouve la pagode Tu Hieu construite en 1848 au cœur d’une vaste pinède abritant un étang de lotus en forme de croissant. Moins touristique que la pagode de la Dame Céleste, elle est aussi moins fréquentée.

Le soir venu, rendez-vous à la Rivière des Parfums et participez à la coutume locale en y lâchant une lanterne pour solliciter la paix.

Se balader en vélo à travers la campagne de Hué

Le vélo est sans nul doute le meilleur moyen de découvrir la campagne de Hué. Plusieurs itinéraires sont possibles, traversant les rizières et les villages.

Vous pouvez par exemple rejoindre le village de pamplemoussiers de Thuy Bieu, situé au bord de la rivière des Parfums. Outre les vastes cultures de pamplemousses qui font sa réputation, le village de Thuy Bieu abrite d’anciennes maisons-jardins, de petits temples et de jolies pagodes. En venant par la route depuis le centre de Hué, vous pourrez également visiter l'ancienne arène qui accueillait les combats entre tigres et éléphants.

Vous pouvez aussi traverser la campagne de Hué et rejoindre le pont japonais de Thanh Toan, typique avec sa toiture en tuiles, ou encore, vous rendre dans l’un des villages artisanaux des alentours, produisant de l'encens, des fleurs en papier ou bien d’authentiques estampes folkloriques, comme le village de Sinh, situé en aval de la Rivière des Parfums.

Thanh Toan Bridge

Déguster les spécialités culinaires de Hué et visiter le marché de Dong Ba

Hué est l’une des rares régions du Vietnam où le patrimoine culinaire impérial est encore bien vivant. Avec plus de 1 300 plats différents (des plats « royaux » aussi bien que des plats populaires), la cuisine de Hué se distingue par la saveur et le raffinement de ses mets aussi bien que par leur présentation soignée.

Parmi les nombreuses spécialités culinaires de Hué, découvrez le cơm hến (un plat de riz aux coquillages), le bún bò Hué (une soupe pimentée à base de vermicelles de riz et de boeuf) et les gâteaux bánh bèo, bánh bột lọc (à base de pâte de tapioca). Attention, la plupart des plats de Hué sont pimentés!  

Pour les déguster, rendez-vous au marché traditionnel de Dong Ba, le plus animé et le plus grand de la province ! Une escale pittoresque haute en couleurs et en saveurs pour tous les voyageurs de passage dans la région. 

bigstock View On Fresh Fruits And Vegte 226550227 SM

Mais encore...

  • Visiter la pagode de Tuy Van​, située à 45km au sud du centre de Hué, sur la montagne Tuy Van, et admirer la magnifique vue sur la lagune de Tam Giang et la mer de Chine.
  • Se détendre sur la belle plage de Hué (Thuan An), située à une quinzaine de kilomètres du centre-ville, et profiter de la chaleur estivale (entre mi-avril et fin septembre).

Beach

Le Centre

Voyages faisant étape à Hué

icone nl

Inscrivez vous à notre Newsletter