Créateur de voyages personnalisés au Vietnam

Parcourir le Vietnam à vélo

Et si vous partiez à la découverte du Vietnam autrement, à vélo, en mode « slow » ? Sans nul doute le meilleur moyen d’explorer les trésors cachés du pays et de rencontrer ses habitants. Parcourir le Vietnam à vélo est la promesse d’une expérience riche en découvertes et en émotions, à condition toutefois de bien choisir son itinéraire et d’opter pour l’accompagnement d’un guide local.

Inutile de chercher à faire le tour du Vietnam à vélo - vous vous épuiseriez vainement ! - mieux vaut ponctuer votre circuit au Vietnam d’une à plusieurs excursions à vélo à la journée, voire sur 3-4 jours, selon la région dans laquelle vous vous trouvez, certaines destinations se prêtant davantage à être explorées à deux roues. Délaissez l’agitation des villes au profit des campagnes, vous y découvrirez le Vietnam authentique, hors des sentiers battus et en toute sérénité.

Pourquoi voyager à vélo au Vietnam?

Pourquoi voyager à vélo au Vietnam?

On a tous en tête l’image traditionnelle de la jeune fille vietnamienne à vélo, un pan de son Ao Dai flottant au vent… C’est que le Vietnam fait la part belle aux 2-roues et au vélo en particulier. Maniable et accessible à tous, il est tout autant un mode de déplacement et de transport qu’une activité de loisirs, dont les amoureux de la nature raffolent. Outre le sentiment de liberté qu’il procure, le vélo permet de découvrir un pays et ses modes de vie en profondeur, au grand air et à son rythme.

5 bonnes raisons de voyager à vélo au Vietnam :

  • Le vélo, un moyen de transport « doux » et écolo pour voyager en harmonie avec la Nature.
  • Prendre le temps d’admirer les paysages grandioses et découvrir le Vietnam hors des sentiers battus et au plus près de la vie locale, dans les régions les plus reculées parfois accessibles uniquement en 2-roues.
  • Il est relativement aisé de rouler à vélo au Vietnam, les 2-roues occupant moins de place que les voitures sur la route, et pouvant se faufiler plus facilement dans les ruelles ou les chemins étroits.
  • Il est très simple et peu coûteux de louer un vélo au Vietnam, en particulier à la campagne où les 2-roues sont rois. Bicyclette, vélo électrique, VTT, tandem,… Le choix de vélos (équipés et sécurisés) est large et adapté à votre itinéraire et à vos conditions de route.
  • Le Vietnam propose des parcours variés adaptés à tous les niveaux, pour les cyclistes les plus chevronnés aussi bien que pour les amateurs et les familles avec enfants.

Recommandations pour réussir son voyage à vélo au Vietnam

Recommandations pour réussir son voyage à vélo au Vietnam

Si le Vietnam est une destination idéale pour faire du vélo, l’expérience peut s’avérer déroutante en cas de mauvaise préparation. Les quelques recommandations ci-dessous vous permettront de pédaler en toute sérénité et de limiter les éventuels désagréments sur place.

  • Privilégiez l’accompagnement d’un guide local. Outre une bonne connaissance du terrain (qui vous évitera de vous perdre !), votre guide maîtrise la langue et les usages vietnamiens, il vous amènera ainsi au plus près des populations et facilitera vos échanges, notamment lors de vos nuits chez l’habitant.
  • Planifiez votre itinéraire et réservez vos hébergements à l’avance dans le cas d’une excursion sur plusieurs jours, en particulier si vous voyagez au Vietnam pendant la haute saison touristique. Les applications de mapping étant peu fiables au Vietnam, munissez-vous de cartes papier et/ou fiez-vous à votre guide.
  • A moins que nous n’aimiez pédaler sous la chaleur suffocante des villes, au milieu de centaines de motos pétaradant et d'odeurs de pots d'échappement, évitez les zones urbaines. Elles sont à la fois bruyantes (les klaxons fusent de toutes parts), peu sécurisantes (la chaussée n’est pas toujours très large et les véhicules s’y engouffrent à vive allure !) et vous risquez de vous perdre dans le dédale de leurs nombreuses rues ! Préférez la tranquillité de la campagne vietnamienne.
  • Enfin, comme pour tout voyage au Vietnam, assurez-vous avant votre départ que vous êtes à jour de vos vaccins de base, emportez vos médicaments habituels et de quoi contrer d’éventuels troubles digestifs et gastriques. L’eau du robinet n’étant pas potable, pensez à vous munir de suffisamment d’eau avant d’enfourcher votre vélo !

Les meilleurs itinéraires à vélo au Vietnam

Les meilleurs itinéraires à vélo au Vietnam

S’il est bien sûr possible de traverser le Vietnam à vélo (avis aux cyclotouristes les plus aguerris !) nous vous recommandons plutôt d’inclure quelques étapes à vélo à votre circuit « classique ». Certaines régions se prêtent particulièrement bien à la découverte à vélo, le Centre-Vietnam notamment.

Parcourir la campagne du Centre de Hué à Hoi An via Da Nang (4-5 jours)

Un itinéraire facile et sécurisé pour toute la famille au départ de Hué, l’ancienne capitale impériale du Vietnam de 1802 à 1945. Inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1993 pour l’ensemble de ses monuments, Hué est une étape incontournable pour tous les passionnés d'histoire et les amoureux de la Nature.

Le vélo est sans aucun doute le meilleur moyen d’apprécier la beauté poétique des lieux et d’explorer la campagne de Hué. Plusieurs itinéraires sont possibles, empruntant des routes tranquilles à travers les villages et les rizières. Rejoignez par exemple le charmant village de pamplemoussiers de Thuy Bieu, situé au bord de la « Rivière des Parfums ». Outre les vastes cultures de pamplemousses qui font sa réputation, le village de Thuy Bieu abrite d’anciennes maisons-jardins, de petits temples et de jolies pagodes.

Vous pouvez aussi rejoindre à vélo le pont japonais de Thanh Toan, typique avec sa toiture en tuiles, ou encore, vous rendre dans l’un des nombreux villages artisanaux situés aux alentours de Hué, certains produisant de l'encens, d’autres des fleurs en papier ou encore d’authentiques estampes folkloriques, comme le village de Sinh, établi en aval de la Rivière des Parfums.

Hue 28 SM

De là rejoignez Da Nang via le fameux Col des nuages (Hai Van Pass) puis longez le littoral jusqu’à la ville « coup de cœur » de Hoi An, située à une trentaine de kilomètres au sud ; une autre destination de prédilection pour la pratique du vélo!

Connue comme la « ville des lanternes en papier coloré », Hoi An abrite en effet un charmant centre-ville piétonnier classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO recélant des merveilles architecturales, mais aussi de jolies plages et des marchés animés où il fait bon flâner à pied ou à vélo, le temps d’une journée ou plus.

Au-delà de la vieille ville, les itinéraires cyclables sont nombreux, reliant par exemple Hoi An à la belle plage d’An Bang en passant par le village de culture potagère de Tra Que, un lieu hors du temps où sont perpétués des savoir-faire ancestraux et des techniques de culture traditionnelles. Profitez de votre étape à Tra Que pour participer à un cours de cuisine locale et partager un authentique déjeuner chez l’habitant.  

De Hoi An vous pouvez également rejoindre le beau village de poterie de Thanh Ha, ou encore les charmants îlots entourant la vieille ville, comme l'îlot typique et peu touristique de Cam Kim.

9. Hoi An 1

Extension "sportive" jusqu'à Dalat (+/- 10 jours)

Les voyageurs les plus endurants pourront poursuivre l’aventure vers le sud direction Dalat, une charmante bourgade montagneuse de l’intérieur des terres située entre les stations balnéaires de Nha Trang et de Mui Ne. Construite par les français au début du 20ème siècle, elle est surnommée « Le Petit Paris » du fait des nombreux vestiges du patrimoine colonial français qu’elle abrite. C’est aussi la « ville des amoureux », où les soldats français sous l’Indochine française venaient se ressourcer après avoir combattu sous la chaleur du Sud du Vietnam.

Entourée de collines et de hauts plateaux, et bénéficiant de températures relativement fraiches toute l’année, Dalat « la romantique » exerce aujourd’hui encore une importante attraction touristique, aussi bien auprès des Vietnamiens que des visiteurs étrangers. Ses chutes d'eau, ses lacs, ses prairies luxuriantes et ses vallées fleuries en font une destination idéale pour s’évader en couple ou en famille, à pied ou à vélo !

da lat 3221709 1920 SM

Votre itinéraire de Hoi An à Dalat via les hauts plateaux du Centre est ponctué de belles étapes. Commencez par la visite du célèbre sanctuaire de My Son, situé à quelques 70 km au sud de Hoi An, puis poursuivez votre route à travers le luxuriant Parc national Ngoc Linh, abritant le sommet le plus élevé de la région. Vous traversez ensuite les villes historiques de Kon Tum et Pleiku, puis pédalez à travers de majestueuses forêts de pin et de caoutchoutiers jusqu’à atteindre Buon Ma Thuot, la plus grande ville des hauts plateaux du centre et la capitale de la province de Dak Lak, connue comme le royaume du café et des éléphants.

Avant de poursuivre votre route vers Dalat, prenez le temps de visiter les plantations de café et les villages ethniques autour de Buon Ma Thuot, puis rafraîchissez-vous auprès de ses cascades et du beau lac de Lak, le deuxième plus grand lac naturel du pays.

bigstock The Dray Nur Waterfall In Dak 174745873 SM

Parcourir le delta du Mékong à vélo (2-3 jours)

Rien de tel que le vélo pour partir à la découverte des joyaux du mythique delta au fil de l’eau! Entre jungles luxuriantes de cocotiers, vergers, rizières à perte de vue et marchés flottants, votre balade à vélo le long des canaux du plus grand fleuve d’Asie du Sud-Est est la promesse d’une expérience unique, riche de découvertes et de rencontres authentiques.

Pour plus de tranquillité, n'hésitez pas à vous aventurer sur les routes du delta, souvent plus calmes et moins fréquentées que ses bras, et complétez votre escapade à vélo par une croisière en sampan sur le Mékong à la découverte de l’étonnante vie fluviale.

Parmi les étapes incontournables de votre itinéraire dans le Delta du Mékong :

  • Ben Tre, pour une immersion au cœur de la « terre des cocotiers ».
  • Chau Doc, pour une escale hors des sentiers battus à l’extrême nord du delta.
  • Ha Tien, une autre charmante ville fluviale entourée de belles collines boisées, typique avec ses marchés animés, ses jolies pagodes et sa savoureuse cuisine de rue.
  • Cai Be, une halte véritablement incontournable dans la région du Mékong ; une ville active réputée pour son marché flottant (de gros) attirant les commerçants de tout le delta, et un excellent point de départ pour une balade en barque ou une croisière en paquebot sur le delta.
  • Direction Sa Dec, la « petite Venise orientale ». Outre la visite de l'incontournable maison de M. Huynh Thuy Le ("L'amant" du roman éponyme de Marguerite Duras), profitez de votre balade à vélo à travers la campagne environnante pour découvrir l’activité rurale ainsi que les nombreuses maisons coloniales.
  • Can Tho, la plus grande ville du delta et le chef-lieu de la province du même nom, qui abrite en outre le plus grand marché flottant du Mékong (Cai Rang).
  • Long Xuyen, le 2ème plus important marché flottant de la région, tout aussi impressionnant mais plus authentique que celui de Can Tho.

bigstock My Tho Vietnam November SM

Pédaler à travers les paysages karstiques de Ninh Binh (2-3 jours)

Cap vers le Nord direction Ninh Binh, un autre paradis pour les cyclistes, situé à moins de 100 km au sud d’Hanoï. Surnommée la « baie d’Halong terrestre » en raison de ses paysages karstiques très comparables, elle n’en demeure pas moins unique par son atmosphère et les sites culturels et naturels exceptionnels qu’elle abrite, notamment Tam Coc et Trang An, classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

La plupart des points d’intérêt de la région comme Tam Coc, les pagodes de Jade ou encore le temple de Hang Mua, se trouvent à moins de 12 km du centre de Ninh Binh, ils sont donc très facilement accessibles à vélo, d’autant plus que le terrain est relativement plat. Les possibilités de location sont en outre nombreuses et peu coûteuses.

Ninh Binh 5

De multiples itinéraires permettent d’explorer la campagne de Ninh Binh à vélo en sillonnant les rizières et les petits villages, l’occasion de plonger en immersion au coeur de la vie rurale et de découvrir le quotidien des habitants. Parmi les nombreux parcours possibles, vous pouvez par exemple rejoindre les pagodes de Jade à partir de Tam Coc via une route relativement plate bordée de grands arbres, ou bien l’ancienne capitale Hoa Lu via une piste caillouteuse traversant de magnifiques paysages.

A Ninh Binh, vélo et bateau sont indissociables. Prolongez donc votre échappée à 2-roues à Trang An par une balade bucolique sur les eaux transparentes de la baie à bord d’une barque typique manœuvrée par une femme ramant avec les pieds ! Outre de somptueux paysages, vous pourrez observer la faune et la flore aquatiques et vous arrêter en cours de navigation pour visiter les magnifiques temples, pagodes et grottes du site "coup de coeur" des voyageurs.

ninh binh 14 SM

Explorer les paysages préservés de Cat Ba à vélo (2-3 jours)

Pour une excursion hors des sentiers battus, délaissez la mythique mais touristique Baie d’Halong, au profit de la paisible île de Cat Ba, située à une vingtaine de kilomètres au sud, dont les paysages de pitons rocheux surplombant la mer sont tout aussi majestueux.

Cat Bat est non seulement la plus grande île de l'archipel du même nom, mais aussi l’une des plus belles et des plus « vertes » de la région. Outre de charmants villages de pêcheurs, elle possède en effet son propre parc national classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO. Un véritable eldorado pour les randonneurs pédestres et les amateurs de vélo !

Les routes qui sillonnent l’île ne sont pas toujours en bon état, mais elles ont l’avantage d’être peu fréquentées et d’offrir de magnifiques points de vue sur la baie. N’hésitez pas à vous aventurer sur l’étroite route montagneuse qui mène jusqu’à l’entrée du parc national. Poursuivez la randonnée à vélo ou bien à pied, accompagné d’un guide, pour mieux appréhender la grande biodiversité de l’île.

Cai Beo

Rejoindre le petit village de pêcheurs de Viet Hai à vélo depuis l’embarcadère est également une promenade très agréable dans le cadre d’une croisière dans la baie. Ici aussi vélo & bateau forment le duo découverte idéal.

Profitez donc de votre excursion à Cat Ba pour partir explorer les îlots et grottes de la baie voisine de Lan Ha à bord d’une embarcation traditionnelle en bois, à moins que vous ne préfériez naviguer au plus près des côtes et des villages flottants en kayak. Ne manquez pas de faire une halte à Cai Beo, lun des villages flottants les plus emblématiques de la région avec ses quelques 300 maisons flottantes habitées par des familles vivant principalement de la pêche et de la pisciculture.

Partir à l’assaut des paysages montagneux de l’extrême-Nord du Vietnam

Avec son relief escarpé et ses routes sinueuses, l’extrême-Nord du Vietnam requiert une très bonne condition physique.

Moins touristique que Sa Pa, la province septentrionale de Ha Giang, située aux portes de la Chine, n’en est pas moins spectaculaire, et offre des itinéraires de choix aux cyclistes les plus aguerris, avec des dénivelés allant de 1000 à 1500 mètres. Prévoyez 4 jours minimum pour explorer la région dans toute sa diversité ; ses belles routes montagneuses, mais aussi ses magnifiques paysages de rizières en terrasses, ses villages ethniques et ses marchés colorés.

La route qui mène au plateau karstique de Dong Van en traversant des paysages quasi lunaires est particulièrement éprouvante – avis aux grimpeurs de bon niveau ! - mais réserve de magnifiques points de vue.

bigstock Ma Pi Leng Viewpoint Near Nho 275924629 SM

Les vingt-deux kilomètres de « route du bonheur » qui séparent Dong Van de Mèo Vac entre canyons vertigineux, vallées calcaires et cultures en terrasses, sont également spectaculaires. Ne manquez pas de faire une halte au sommet du col de Mã Pi Lèng, l’un des quatre plus grands cols du Vietnam, puis partez à la rencontre des nombreuses minorités ethniques établies dans la région, notamment les Hmong, les Tay, les Nung, les Dao ou encore les Lolo.

La faible fréquentation touristique de la région du fait de son éloignement et de sa topographie montagneuse lui a permis de conserver son authenticité. Pour une immersion totale au cœur de la vie locale, ponctuez votre randonnée à vélo d’étapes chez l’habitant. Vous découvrirez et partagerez ainsi le mode de vie des tribus montagnardes, accueilli dans leurs maisons traditionnelles en bois au confort certes sommaire, mais en toute convivialité. Une façon de voyager solidaire et responsable en soutenant l’économie locale.

A noter, un « visa » est exigé pour voyager dans la région en raison de la proximité avec la frontière chinoise. Vous pourrez vous le procurer facilement au commissariat de Hà Giang.

bigstock Ethnic minority children sit n 93877277 SM

N'hésitez pas à nous donner votre avis
Note moyenne pour cet article :
Tous les commentaires
le 01 décembre 2020
Ça donne vraiment envie, tout en douceur, rien que de lire le nom des villages j'ai déjà un peu voyagétrange.
Je m'imagine bien en train de pédaler

A lire sur le même thème

Pas d'enregistrements
icone nl

Inscrivez vous à notre Newsletter