Créateur de voyages personnalisés au Vietnam

Les villes les plus appréciées par les voyageurs au Vietnam

Si le Vietnam est une destination très appréciée des voyageurs en Asie, c’est non seulement en raison de ses paysages sublimes et de l’hospitalité de ses habitants, mais aussi en raison des trésors abrités dans ses villes. Etonnantes, bouillonnantes, fascinantes… Difficile d’établir un palmarès des villes les plus attractives au Vietnam ; chacune revêt ses caractéristiques et son charme propre.

De Hanoi à Ho chi Minh Ville en passant par Hoi AnHué, ou encore Dalat... A vous de choisir celle qui parmi les villes préférées des voyageurs au Vietnam sera VOTRE ville coup de cœur !

Hanoï, la capitale millénaire

Hanoï, la capitale millénaire

Située sur les rives du Fleuve Rouge au Nord du Vietnam, Hanoï est non seulement la capitale politique, culturelle et religieuse du Vietnam depuis plus de mille ans, mais elle est aussi la deuxième plus grande ville du pays par sa population après Ho Chi Minh Ville, et l’une des plus fascinantes.

En dépit de 1000 ans de civilisation chinoise, puis de près d’un siècle d’occupation française, cette « ville au-delà du fleuve » a su préserver son patrimoine historique et culturel, et rester authentiquement vietnamienne.

Les voyageurs apprécient notamment le charme de son Vieux-Quartier avec ses nombreuses échoppes et sa savoureuse cuisine de rue, ses musées, ses lacs, ses temples et ses pagodes, mais aussi l’atmosphère paisible de la campagne alentour avec ses rizières et ses villages traditionnels.

Le Vieux-Quartier, véritable cœur battant de la ville

Hanoï est une ville où il fait bon se perdre et déambuler sans but dans le dédale des 36 ruelles de son Vieux-Quartier pour en apprécier l'atmosphère et saisir « l’âme hanoïenne ». A pied, en moto, en cyclo-pousse, ou encore à bord du petit train pittoresque qui traverse la ville en empruntant des rues très étroites, telle la bien nommée "rue du train", qui vit au rythme des rails qui la bordent.

 MG 0060 SM

Les ponts et les lacs d'Hanoï

Comme toute ville construite sur l’eau, Hanoï est traversée par de nombreux ponts, dont l’emblématique pont Long Biên conçu par Gustave Eiffel, le majestueux pont Chuong Duong, construit par les seuls vietnamiens pour leur plus grande fierté, et le pont Nhât Tân, de construction plus récente, qui se distingue des précédents par son architecture originale avec ses cinq travées de haubans illuminées la nuit et son autoroute moderne.

Outre le Fleuve Rouge qui la traverse, Hanoï possède de nombreux lacs où il fait bon se détendre et partager les rituels hanoïens, à l’instar du lac Hoan kiem, aussi appelé le « lac de l’épée restituée ». Véritable berceau des légendes à l’origine de la naissance de la ville il y a près de mille ans, il est devenu un lieu de rendez-vous incontournable des touristes aussi bien que des habitants qui, tôt le matin, viennent y pratiquer le Tai Chi.

Profitez de votre excursion au lac Hoan Kiem pour visiter le temple de la Montagne de Jade, un beau sanctuaire édifié au beau milieu du lac, et assister à un spectacle typique de « marionnettes sur l'eau ».

8. Hanoi 3

Egalement chargé de légendes, le Lac de l'Ouest (ou Ho Tay) est un autre beau lac naturel – le plus grand de la ville – particulièrement apprécié des promeneurs et des amoureux au coucher du soleil. On peut en outre y admirer d’anciens vestiges, dont la très belle pagode Tran  Quoc, nichée dans un îlot verdoyant au milieu du lac et accessible par un joli pont, ainsi que le temple Quan Thanh.

Les monuments et les sites historiques emblématiques d’Hanoï

Forte de son histoire millénaire, Hanoï est une ville au patrimoine culturel et architectural particulièrement riche. Parmi les incontournables, ne manquez pas la visite du mausolée de Hô Chi Minh trônant fièrement sur la place Ba Dinh, et de la pagode au Pilier Unique (ou Môt Côt) située à proximité.

Puis rendez-vous au 9 rue Hoang Dieu, dans le Vieux-Quartier d’Hanoï, pour visiter la cité impériale de Thang Long, un joyau archéologique d’une grande valeur historique et culturelle. Construit sur les vestiges d’une citadelle chinoise datant du VIIème siècle, ce vaste ensemble architectural fut un haut lieu du pouvoir politique régional et un important centre culturel et économique jusqu’à ce que la capitale soit transférée à Hué en 1810. Son secteur central, la partie la mieux préservée, est aujourd’hui inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

temple littérature hanoi SM

Prenez également le temps de visiter le Temple de la Littérature, considéré comme la première université du Vietnam, ainsi que le célèbre musée d'ethnographie, conçu en collaboration avec le musée de l'Homme de Paris, qui présente les traditions des 54 ethnies composant le Viêt Nam à travers toute une série d'objets traditionnels, vêtements, instruments de musique...  En complément, la visite des Musée National d’Histoire Vietnamienne et Musée d’Histoire militaire du Vietnam vous plongera au cœur de l’histoire du pays et de ses guerres.  

Enfin, ne quittez pas Hanoï sans avoir flâné sur le plus grand et le plus ancien marché de la ville : le marché de Đồng Xuân. Sa façade en nid d’abeilles avec ses cinq toits voûtés est particulièrement remarquable.

Hoi An, la ville des lanternes en papier coloré

Hoi An, la ville des lanternes en papier coloré

Hoi An est la ville « coup de cœur » de nombreux voyageurs au Vietnam. Située au milieu de la côte orientale, à environ 3 heures de route de Hué et à une trentaine de kilomètres au sud de Da Nang, la « ville des lanternes en papier coloré » est LA destination incontournable de tout circuit dans le Centre du Vietnam.

Il faut dire que cet ancien port marchand traversé par la rivière Thu Bon a plus d’un atout pour séduire ses visiteurs : un charmant centre-ville piétonnier classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, des trésors architecturaux, mais aussi des marchés animés, une savoureuse cuisine de rue et de jolies plages sur lesquelles se prélasser. Bref, une cité unique, chaleureuse et authentique, qui séduit aussi bien les amateurs de culture que les adeptes de plaisirs balnéaires et les amoureux de la gastronomie vietnamienne.

La vieille ville de Hoi An, véritable musée à ciel ouvert

Inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO en 1999, la Vieille Ville particulièrement bien conservée de Hoi An se distingue par son héritage architectural unique, reflet des différentes influences culturelles de la région, à savoir : vietnamienne, chinoise, japonaise et européenne. Ainsi les maisons communales et les temples chinois côtoient-ils de belles demeures coloniales et des maisons vietnamiennes richement ornées. Au total quelques 844 bâtiments ont été répertoriés par l’UNESCO pour leur intérêt historique et architectural.

C’est à pied ou à vélo que ce petit joyau se laisse le mieux découvrir. Parmi les incontournables de la Vieille Ville, ne manquez pas le pont-pagode japonais (Chùa Cầu), un pont couvert construit à la fin du XVIème siècle pour relier les quartiers chinois et japonais ; les anciennes maisons commerciales Tân Kỷ et Phung Hung, la maison de la congrégation chinoise de Fujian, le Musée d’histoire et de culture, la chapelle de la famille Tran, ou encore l’atelier d’artisanat typique situé entre les demeures cossues de la rue Nguyễn Thái Học.

Flâner dans la Vieille Ville de Hoi An et s’enivrer du parfum de ses épices est déjà un plaisir en soi ; contempler le reflet des maisons aux façades colorées dans l’eau de la rivière entre deux passages de sampans un spectacle à part entière.

bigstock Wooden Boats On The Thu Bon Ri SM

Au petit matin, observez les pêcheurs approvisionner les étals du pittoresque marché aux poissons du fruit de leur pêche nocturne. En fin de journée, délectez-vous d’un spectacle d’art traditionnel ou bien d’une balade nocturne à la lumière des mille lanternes en papier coloré de la ville. Un moment magique à partager en couple ou en famille. Vous pourrez même profiter du marché nocturne pour acheter votre propre lampion en papier et le lâcher sur la rivière en faisant un vœu, comme le veut la coutume.

Plaisirs balnéaires et découverte de la vie rurale autour de Hoi An

De nombreux itinéraires cyclables permettent de relier Hoi An aux plus belles plages (dont An Bang et Cua Dai) et aux villages voisins, notamment au village écologique de Tra Que et au village de poterie de Thanh Ha, où vous pourrez participer aux activités rurales et artisanales, voire profiter d’un cours de cuisine locale.

Depuis Hoi An, vous pouvez aussi partir à la découverte à vélo des îlots entourant la vieille ville, comme l'îlot typique et peu touristique de Cam Kim ou encore celui de Cẩm Thanh, réputé pour la pêche au crabe.

Cua Dai beach

Enfin, Hoi An est aussi réputée pour ses nombreuses boutiques spécialisées dans le sur-mesure (près de 400). Profitez donc de votre séjour dans cette Mecque du shopping sur-mesure pour vous faire confectionner des vêtements ou de la petite maroquinerie personnalisés à des prix très abordables.

Ho Chi Minh Ville, la bouillonnante

Ho Chi Minh Ville, la bouillonnante

Longtemps connue sous le nom de Saigon, Ho Chi Minh Ville est aujourd’hui la véritable capitale économique du Vietnam, et l’une des villes les plus dynamiques du pays, y compris sur le plan culturel.

Sous influence française pendant près de 95 ans, elle a hérité d’un important patrimoine historique et architectural, et a joué un rôle décisif lors de la Guerre du Vietnam.

Son attractivité touristique tient donc aujourd’hui aux nombreux trésors culturels et architecturaux qu’elle recèle, notamment de remarquables édifices coloniaux, mais aussi à ses lieux de mémoire.

Ben Thanh

Avis aux amateurs de culture et d’histoire ! Partez à la découverte du Saigon colonial en commençant par l’emblématique marché couvert de Ben Thanh avec son architecture en forme de gare surmontée d’une imposante horloge. Particulièrement bien préservé en dépit des années de guerre, il est devenu le symbole de Ho Chi Minh Ville ;  une parfaite synthèse du Saigon sous l’Indochine française et de l’Ho Chi Minh ville d’aujourd’hui. A proximité se trouve le Musée des Beaux-Arts, un charmant petit musée aménagé dans une jolie villa de style colonial dédié aux arts vietnamiens.

Puis rendez-vous dans  le 1er district de la ville à la découverte des nombreuses répliques architecturales d’édifices français, telles la Cathédrale Notre Dame, la Poste Centrale - œuvre de Gustave Eiffel - ou encore l’Opéra, construit sur le modèle de l’Opéra Garnier de Paris. La pittoresque "rue des livres", avec ses petites librairies et ses étals de livres d'occasions, rappelle quant à elle les fameux kiosques parisiens.

Les musées de la guerre et les sites historiques majeurs d’Ho Chi Minh Ville

Plongez en immersion au cœur de l’histoire vietnamienne et découvrez des lieux chargés en émotion, comme l’incontournable Palais de la Réunification, le Musée d’Histoire du Vietnam, ou encore le Musée des vestiges de la guerre fondé après la réunification du pays en 1975.

Situés à environ une heure de route du centre d’Ho Chi Minh Ville, les célèbres tunnels de Cù Chi constituent un bon complément de visite. Ils témoignent notamment de l’ingéniosité et des conditions de vie des guérilleros pendant la guerre du Vietnam.

Palais réunification

Ho Chi Minh ville possède également un important patrimoine religieux, notamment de nombreux temples et pagodes. Parmi les plus emblématiques, la pagode de l’Empereur de Jade, l’une des plus spectaculaires de la ville avec ses somptueux ornements et ses magnifiques sculptures ; la pagode de Buu Long, située à une vingtaine de kilomètres du centre, dont la colossale tour Gotama Cetiya est la plus haute du pays ; le temple Phù Châu (ou Miêu Nôi), situé sur la rivière Vàm Thuât, et le temple bouddhiste de Phap Vien Minh Dang Quang, l'un des plus grands et des plus impressionnants de Ho Chi Minh Ville avec son imposante statue de Bouddha.

D'autres pagodes et temples chinois sont également à découvrir dans le quartier Cholon, le quartier original de la communauté chinoise à l’époque de Saigon.

pagode puu long ho chi minh SM

Au-delà de son histoire et des sites culturels majeurs qui en témoignent, Ho Chi Minh Ville est une ville dynamique et animée très appréciée des amateurs de shopping et de gastronomie. Profitez de votre passage dans la métropole pour goûter une soupe Pho ou un fameux Bo Bun. La cuisine de rue y est excellente et très abordable.

Pour un moment de détente en famille, rendez-vous au Parc aquatique de Dam Sen, situé ur la route de Hoa Binh. C'est l’un des plus grands et des plus beaux parcs d'attraction du Vietnam !

Hué, la ville royale

Hué, la ville royale

Entre la capitale politique Hanoï au Nord et la capitale économique Ho Chi Minh Ville au Sud, se trouve une autre ville signifiante dans l’histoire vietnamienne : Hué, l’ancienne capitale impériale de 1802 à 1945. Inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1993 pour l’ensemble de ses monuments, Hué est une étape incontournable du Centre Vietnam pour tous les amoureux d'histoire, d'architecture et de gastronomie.

La romantique "sông Hương" (connue sous le nom de "Rivière des parfums"), qui sépare la vieille ville au nord de la cité moderne au sud, est également propice à de jolies croisières avec en toile de fond la montagne Ngu Binh.

Les monuments de Hué, véritables témoins de l’histoire

Avec l’ensemble de ses monuments, Hué forme un exemple exceptionnel de capitale féodale orientale

C’est en 1802 que l’ancienne capitale des Nguyễn, les seigneurs du Sud au XVIème siècle, devient la capitale du Viêt Nam réuni. La Cité impériale de Hué devient alors la résidence impériale et le prestigieux siège de la cour, dont le raffinement se traduit aussi bien dans l’architecture, la musique, la littérature, que la gastronomie. Hué est le véritable centre politique, culturel et religieux du pays à cette époque.

4. Avril 2

Partez à la découverte de ce vaste ensemble architectural composé de la Citadelle royale, de la Cité impériale, de la Cité pourpre interdite, des mausolées et tombeaux royaux, ainsi que de nombreux temples et pagodes.

Quoique de nombreux bâtiments aient été détruits au cours des guerres, les trois enceintes de la Cité sont aujourd’hui entièrement visitables. Avant de pénétrer dans la Citadelle royale, ne manquez pas de visiter la Tour du Drapeau, également appelée « le Cavalier du Roi », qui fait face à l'entrée principale. Prenez également le temps de vous promener à travers les jardins de la Cité interdite et admirez la vue sur son joli bassin carré.

Puis parcourez les berges de la Rivière des parfums en bateau, à la découverte des sept mausolées des rois Nguyên. Parmi les plus remarquables, le mausolée du roi Minh Mang, l’un des rois les plus puissants de la dynastie, situé dans un cadre véritablement enchanteur à une dizaine de kilomètres de Hué.

hue riviere des parfums A boat station at Perfume Rive SM

Profitez de votre croisière sur la Rivière des parfums pour admirer la majestueuse pagode de la Dame Céleste (ou Thiên Mụ) qui surplombe la rivière sur sa rive droite, à environ 3 kilomètres de la Citadelle Royale. Sa tour octogonale de 21 mètres de haut comprenant sept étages - chaque étage représentant une apparition humaine de Bouddha – est particulièrement impressionnante. Moins touristique, la pagode Tu Hieu, située sur la rive gauche, n’en est pas moins élégante avec son bel étang de lotus en forme de croissant.

Autre incontournable de Hué, le superbe pont métallique de Trang Tien qui enjambe la Rivière des parfums au cœur de la ville. Construit par Gustave Eiffel en 1898, endommagé puis réparé à maintes reprises, il se distingue par ses six arches en acier d’une longueur totale de 403 mètres pour 6 mètres de large, et son éclairage de couleurs qui illumine la ville à l’occasion du Festival de Hué.

Pont Trang Tien

Et si vous partiez explorer la campagne de Hué à vélo ? Empruntez l’un des nombreux itinéraires à travers les villages et les rizières et rejoignez par exemple le charmant village de pamplemoussiers de Thuy Bieu situé au bord de la rivière des Parfums, ou encore le joli pont japonais de Thanh Toan avec son élégante toiture en tuiles. Les alentours de Hué abritent de nombreux villages artisanaux ; certains sont spécialisés dans la production d’encens, d’autres de fleurs en papier ou encore d’authentiques estampes folkloriques, comme le village de Sinh.

A une quinzaine de kilomètres du centre-ville se trouve également la belle plage de Hué ("Thuan An"), sur laquelle vous pourrez vous détendre en famille.

Enfin, profitez de votre séjour à Hué pour visiter le pittoresque marché de Dong Ba et déguster les savoureuses spécialités culinaires du Centre Vietnam, réputées pour leur richesse et leur raffinement, mais aussi pour leur saveur épicée ! Le cơm hến (un plat de riz aux coquillages), le bún bò Hué (une soupe pimentée à base de vermicelles de riz et de boeuf) et les gâteaux bánh bèo et bánh bột lọc (réalisés à base de pâte de tapioca) comptent parmi les spécialités les plus appréciées de Hué.

Dalat, la romantique

Dalat, la romantique

Nichée au cœur des terres montagneuses du Sud, la charmante petite ville de Dalat a été bâtie par les français au début du 20ème siècle et est encore surnommée « Le Petit Paris » du fait des nombreux vestiges du patrimoine colonial français qu’elle abrite. Le romantisme et la sérénité des lieux en font une destination très appréciée des amoureux, mais aussi de tous les voyageurs en quête de tranquillité et de fraîcheur. Avec ses nombreuses chutes d'eau, ses lacs, ses prairies luxuriantes et ses vallées fleuries, Dalat est LA destination idéale pour s’évader en couple ou en famille !

Une ville au coeur de la Nature

Dalat est avant tout une destination Nature, où il fait bon prendre le vert au grand air et flâner en amoureux en admirant les innombrables champs de fleurs. Réputée pour son activité d’horticulture, dont le développement a largement bénéficié au tourisme, Dalat est en effet un paradis pour les amateurs de fleurs, et il en existe de multiples variétés : roses, orchidées, mimosas, tournesols sauvages… La « vallée de l’amour » située à environ 6km au nord de la ville en est tapissée !

Xuan Huong Lake

Dalat est également très appréciée pour son climat doux et tempéré toute l’année et la possibilité de se rafraîchir auprès de ses multiples lacs et chutes d’eau. Parmi les sites préférés des visiteurs pour prendre un bain de fraîcheur :

  • le lac de Xuan Huong, aussi connu comme le « lac de Dalat », situé en plein cœur de la ville. Entouré de grandes forêts dont les arbres se reflètent dans le miroir de l'eau, c’est un endroit paisible et romantique, propice à de belles promenades.
  • le lac des Soupirs (ou "Ho Than Tho"), un autre charmant lac naturel niché au coeur d’une colline de sapins à environ 6km au nord-est de Dalat.
  • le lac artificiel de Tuyen Lam, surplombé par la belle pagode Linh Phuoc et accessible par téléphérique depuis le Mont Robin. A proximité se trouve le temple Truc Lâm, offrant une vue à couper le souffle sur la vallée.
  • les chutes d' « Elephant Falls » (aussi appelées « cascade de Lieng »), situées à environ 45 minutes de Dalat. Ces majestueuses chutes d’eau de plus de 30 mètres de haut sur 15 mètres de large sont, avec les chutes de Prenn, les plus spectaculaires des hautes terres de la province.
  • Plus proches de Dalat, les chutes de Datanla sont un terrain de jeux privilégié pour les amateurs de sports d'eaux vives, tels que le canyoning.

Da Lat 2 SM

Or sous ses airs de belle endormie, Dalat n’en est pas moins une ville animée qui recèle de curiosités et d’endroits insolites à visiter, tels le « labyrinthe des enfers » de la belle pagode de Linh Phuoc, l’étonnant Maze Bar, la fameuse Art House de Yersin street, l'immense statue de Bouddha bleu rieur, sans oublier la plus fantaisiste des curiosités de Dalat, connue sous le nom de «  Crazy House ». Un lieu à l’architecture originale et totalement surréaliste, qui héberge un hôtel avec des chambres « folles » et accueille divers projets artistiques. A ne manquer sous aucun prétexte !

Crazy house Dalat 2

La ville de Dalat étant l’une des plus marquées par la colonisation française, elle abrite également des édifices dont l’architecture rappelle celle des bâtiments français qui les ont inspirés, comme la gare de Dalat, exacte réplique de celle de Deauville, ou encore la Cathédrale Saint-Nicolas. La visite du Palais d’été du roi Bao Dai, le dernier empereur du Vietnam, fait également partie des incontournables de Dalat, avec la visite de la somptueuse pagode Van Hanh et son immense statue de bouddha dorée de 24 mètres de haut !

Nha Trang, la balnéaire

Nha Trang, la balnéaire

Située sur le littoral de la mer de Chine méridionale, à un peu moins de 500 km de Ho Chi Minh Ville, Nha Trang est l’une des principales stations balnéaires du Sud-Vietnam et l’une des plus appréciées des familles pour la douceur de son climat, l’animation de sa baie et ses longues plages de sable blanc baignées par des eaux transparentes, propices à la détente et aux activités nautiques.

Moins fréquentés, les quelques 19 îlots et îles vierges situés au large de la baie recèlent une incroyable biodiversité. Les réserves naturelles des îles de Hòn Mun et Hòn Tằm en particulier abritent de magnifiques récifs coralliens peuplés d’une multitude de poissons, pour le plus grand bonheur des amateurs de plongée.

Les plages paradisiaques de Nha Trang

nha trang beach 1160579 SM

Si les touristes affluent de toutes parts dans la baie de Nha Trang entre les mois de mai et septembre, c’est avant tout pour profiter de ses magnifiques plages en toute sécurité. Outre la plage centrale de Nha Trang, particulièrement appréciée des familles pour sa propreté et sa facilité d’accès, la région de Nha Trang abrite d'autres joyaux, comme les plages de Ho Chong et de Bai Dai (ou « Long beach »), le paradis des surfeurs ; la belle et luxueuse plage aménagée de Nhu Tien, ou encore les plages sauvages de Doc Let et Jungle Beach, situées au nord de la baie, particulièrement affectionnées des randonneurs.

Les petites îles situées au large de Nha Trang recèlent également des plages paradisiaques et plus tranquilles, à l’instar de Hòn Ông (« l’île de la Baleine »), une île vierge située dans la baie de Vân Phong, à 80km au Nord de Nha Trang, qui attire aussi bien les plongeurs que les randonneurs, ou encore les amateurs de kayak. C’est aussi un lieu de prédilection pour l’observation des cétacés, notamment des baleines et requins-baleines qui, chaque année entre avril et juillet, viennent séjourner dans la baie, attirés par le krill et le plancton.

Nha Trang 3

On apprécie également les jolies plages de Hòn Một, la plus petite île de la baie, située à seulement 9km de la côte, bien que plus fréquentées du fait de leur accessibilité, mais aussi la plage de sable blanc de Hòn Tằm, située à une vingtaine de minutes en bateau de Nha Trang, et la plage de Bai Tru, située sur l’île de Hòn Tre, la plus grande île de la baie et l’une des plus populaires en raison de sa proximité de la côte et du grand parc d'attractions qu’elle abrite : Vinpearl land, une destination incontournable pour les familles avec enfants.

Les sites culturels de Nha Trang

Long Son

Outre de belles plages, Nha Trang abrite un beau marché (le marché de Đầm), une majestueuse cathédrale de style gothique, ainsi que de remarquables sites culturels, comme le temple de Po Nagar, situé à moins de 10 minutes à pied de la plage de Tran Phu, et la pagode de Long Son, l’une des plus vieilles pagodes de la région, située à 3km du centre-ville, et célèbre pour son impressionnante statue de Bouddha blanc.

L’Institut océanographique de Nha Trang et son très beau musée constituent également une visite intéressante pour mieux appréhender la richesse des écosystèmes de la baie.

Danang, l'éclectique

Danang, l'éclectique

Avec plus d’un million d’habitants et une superficie d’environ 1250 km2, Danang est la quatrième ville du pays et un carrefour touristique et économique important de la région Centre-Est. Quoique souvent délaissée par les circuits traditionnels, Danang est une ville portuaire moderne et attractive, qui séduit aussi bien par la richesse de sa vie culturelle que par son arrière-pays montagneux et ses plages à proximité.

Comme la plupart des villes construites sur l’eau, Danang possède de nombreux ponts. Particulièrement remarquable, le Pont du Dragon (ou "Cau Rong") inauguré en 2012 et devenu le symbole de la ville, enjambe la rivière Han sur quelques 666 mètres et facilite notamment l’accès à l’aéroport et aux plages. Chaque week-end et jour férié à 21h s’y déroule un spectacle son et lumière haut en couleurs autour du feu et de l’eau.

Pont du Dragon Danang

Les sites culturels et historiques emblématiques de Danang

Si la ville abonde de joyaux culturels, il en est un incontournable lors de votre passage à Danang : le Musée de la sculpture Cham, créé par Henri Parmentier en 1915, et qui présente la plus belle collection des antiquités de la Culture Cham au monde.

La visite du Musée de Da Nang, inauguré en avril 2011 dans la citadelle de Dien Hai, est également intéressante pour en apprendre davantage sur l’histoire et la culture de la région et ses différentes ethnies.

Poursuivez votre découverte de Danang avec la visite des trois Pagodes Linh Ung, dont l’une se situe sur les fameuses "montagnes de marbre", la seconde sur les collines de Ba Na, et la troisième et principale, sur la péninsule de Son Trà. Cette dernière offre une vue imprenable sur la ville et abrite la plus haute statue de Bouddha du Vietnam.

da nang 3 pogode Ling Ung SM

Situées à 12 km au sud de Danang, les "Montagnes de Marbre" ou "Montagnes des 5 éléments" sont un complexe de sanctuaires bouddhistes et de grottes juchés sur cinq collines de marbre et de calcaire surplombant la mer et comme émergées de nulle part ; chaque colline ou « montagne » portant le nom d’un élément : Kim (métal) ; Moc (bois) ; Hoa (feu) ; Tho (terre) et Thuy (eau), la seule visitable, d’où la vue sur la ville et l’océan est spectaculaire.

Le célèbre Col des nuages (ou « Hai Van Pass »), qui relie Hué à Danang sur l'ancienne route mandarine, offre également de magnifiques points de vue sur la ville et la mer au-delà.

Les plages de sable blanc et les paysages montagneux de Danang

Il suffit de s’éloigner un peu du centre trépidant de Danang pour profiter de moments de détente entre amis ou en famille sur l’une des très belles plages de sable blanc du littoral. Parmi les plus populaires de la région, la célèbre plage de Non Nuoc, située à 20 minutes de route de Da Nang et à seulement quelques minutes de marche des "Montagnes de marbre". Sa belle et longue étendue de sable blanc séduit aussi bien les amateurs de farniente que les adeptes de sports nautiques, tels que surf, stand-up paddle, kayak…

Située légèrement au nord, Pham Van Dong est une autre plage populaire très appréciée des familles avec enfants pour ses nombreuses installations, tandis que la jolie plage de sable blanc de My Khe est plutôt fréquentée par les couples. Pour admirer le coucher du soleil en amoureux, rendez-vous à la fameuse « plage rouge » (ou "Xuan Thieu"), située à quelques kilomètres au nord de Danang, ainsi nommée en raison de son spectaculaire coucher de soleil rougeoyant sur l’eau.

Plus tranquilles que les précédentes du fait de leur éloignement, les belles plages de sable de Tien Sa, sur la péninsule de Son Tra, et de Nam O, situées à une dizaine de kilomètres au nord de Da Nang, sont en outre réputées pour les délicieuses spécialités de fruits de mer servies par les quelques restaurants sur pilotis installés au bord de la plage.

Plage Danang

Enfin, offrez-vous un moment de divertissement en famille au Mont Ba Na, le véritable « poumon vert » de Danang, situé à environ 25 minutes de route au sud-ouest de la ville et à 1500 mètres au-dessus du niveau de la mer. Créée par les français à l'époque coloniale, la station de montagne de Ba Na a depuis été transformée en un gigantesque parc d'attraction connu sous le nom de "Ba Na Hills", incluant un village médiéval reconstitué "à la française".

Le téléphérique qui permet d’y accéder - l’un des plus longs au monde (5km) - offre une expérience sensationnelle et une vue panoramique sur les collines boisées et les cascades alentours. La vue est également spectaculaire depuis l’étonnant « pont d’or de Ba Na » (ou « Câu Vàng »), un pont piétonnier de 150 mètres de long tenu par deux mains géantes (les supposées "mains des dieux").

Bana Nui Chua

N'hésitez pas à nous donner votre avis
Note moyenne pour cet article :
Tous les commentaires
le 21 novembre 2022
C est très jolie ma fille prend l avion aujourd'hui pour son voyage de noces c est merveilleux

A lire sur le même thème

Pas d'enregistrements
icone nl

Inscrivez vous à notre Newsletter