Créateur de voyages personnalisés au Vietnam

Où voyager dans le Nord-Vietnam en automne?

Si le Vietnam est magnifique en toutes saisons, le printemps et l’automne sont des périodes particulièrement agréables pour séjourner dans la plupart des régions, sous des températures clémentes, ni trop chaudes ni trop froides, avec des nuances toutefois ; le climat dans le Nord étant globalement plus frais et moins humide que dans le Centre et le Sud du Vietnam.

Si vous prévoyez de voyager au Vietnam en automne (entre septembre et novembre), le Nord du pays, y compris Hanoï, est donc particulièrement indiqué. Non seulement les températures sont douces et les averses rares, mais c’est aussi une période de festivités, et entre les mois de septembre et octobre que les rizières en terrasses sont les plus photogéniques !

Les destinations à visiter et les activités ne manquent pas pour agrémenter votre séjour dans le Nord-Vietnam à cette époque. Outre les incontournables rizières en terrasses du Nord-Est et du Nord-Ouest, vous pourrez par exemple visiter Hanoï à vélo ou en cyclopousse et participer aux célèbres fêtes de la mi-automne, avant de mettre le cap vers la mythique baie d’Halong et l’île de Cat Ba, à moins que vous ne préfériez jouir de la beauté tranquille du complexe paysager de Tràng An...

Que voir, que faire dans le Nord du Vietnam en automne?

Que voir, que faire dans le Nord du Vietnam en automne?

Dès le mois de septembre, les températures dans le Nord-Vietnam commencent à se rafraîchir tandis que les précipitations se raréfient. Il devient alors très agréable de s’y promener, aussi bien dans les villes que dans les provinces plus reculées de l’extrême Nord du pays.

Si tout le Vietnam célèbre la fête de la mi-automne (ou Têt Trung Tu), cette dernière est particulièrement festive dans le Nord, et en particulier à Hanoï. A l’occasion de cette manifestation ont lieu de joyeuses processions aux lanternes et lampions, des parades et des danses traditionnelles, tenant la ville (et les enfants) en éveil jusque tard dans la nuit. Mis à l’honneur dans cette célébration, les enfants se voient offrir des cadeaux et des gâteaux, les fameuses pâtisseries de la lune (« moon cakes »). La fête de la mi-automne, qui célèbre l’arrivée de la pleine lune, est une fête presqu’aussi importante que celle du Têt, qui marque le Nouvel An lunaire.

Visiter Hanoï en automne

L’automne est l’une des plus belles saisons pour visiter Hanoï, sous un climat doux et ensoleillé, avec de légères brises. Le parfum capiteux des fleurs d’Alstonia (ou « fleurs Sua ») embaume agréablement les vieilles rues de la ville, tandis que les feuilles rouges de badamiers confèrent au lac Hoan Kiem (ou « lac de l’Epée ») une atmosphère chaleureuse et romantique.

Le lac de l’Ouest constitue quant à lui un véritable havre de calme et de fraîcheur, et une destination de choix pour venir admirer le coucher du soleil. La vue à l’aube depuis le pont « Long Biên » est également de toute beauté à cette époque.

Or l’automne à Hanoï est aussi propice à la découverte de la spécialité culinaire de saison, le fameux « Cốm », ou riz gluant enveloppé dans une feuille de lotus, généralement servi avec du thé au lotus, notamment sur les marchés.

8. Hanoi 3

Comptez au minimum deux jours pour prendre le temps de visiter et d’apprécier Hanoï et son vieux quartier, à pied, en vélo ou en cyclopousse ; et avec un peu de chance, peut-être pourrez-vous assister à l'une des festivités qui animent la ville à cette saison.

Outre la fête de la mi-automne, Hanoï célèbre la fête nationale du Vietnam le 2 septembre ; une date qui commémore la déclaration de l'indépendance du Vietnam par Hô Chi Minh (le 2 septembre 1945) et la naissance de la république socialiste du Vietnam. A cette occasion, les rues de la ville se parent de drapeaux vietnamiens et une marche symbolique se déroule sur la place Ba Dinh. La journée se clôture par un grand feu d’artifice.

Si vous séjournez dans la capitale autour du 10 octobre, vous pourrez assister à la grande fête d’Hanoï qui célèbre la naissance de la ville, le 10 octobre de l’an 1010, date à laquelle le roi Ly Cong Uan transféra la capitale du Vietnam à Hanoï. A cette date, les Hanoïens célèbrent également la libération de leur ville du joug français et ce, à travers de nombreux événements festifs, tels que spectacles de danse, chants, feux d’artifice…

Enfin, en novembre se tient chaque année dans la capitale le célèbre festival de Musique Européenne, qui accueille, aux côtés d’artistes vietnamiens, des groupes de musique de tous styles en provenance d’Europe.

Admirer les rizières en terrasses et célébrer la fête des fleurs de sarrasin à Ha Giang

Le mois de septembre est sans conteste le mois idéal pour admirer les paysages de rizières en terrasses du Nord-Vietnam. Le riz mûrit et les rizières arborent une jolie teinte dorée avant la récolte au mois d’octobre.

Juste après la récolte du riz, en novembre, c’est la fête des fleurs de sarrasin à Ha Giang, une province montagneuse du Nord-Est, frontalière avec la Chine. Le jaune des rizières cède alors la place au rose-violet des pétales de sarrasin en pleine floraison, pour le plus grand plaisir des promeneurs. Un spectacle romantique, mais éphémère, qui ne dure qu’un mois dans l’année ; à ne rater sous aucun prétexte si vous séjournez dans la région à cette époque.

Profitez de votre étape à Ha Giang pour explorer les contrées également hautes en couleurs de Dong Van, MeoVac et Hoang Su Phi, dont les rizières en terrasses à perte de vue sont classées patrimoine naturel national, et qui offrent de beaux itinéraires aux amateurs de randonnée. Les plus aguerris pourront partir à l’ascension du Mont de Kiou Leou Ti, le plus élevé de la région (2402 mètres), et admirer la vue spectaculaire sur les rizières depuis son sommet.

ha giang SM

Le Nord-Ouest recèle également des joyaux naturels, notamment d'innombrables rizières en terrasses resplendissantes en automne. De Sapa à Moc Chau en passant par Nghia Lo et Mu Cang Chai, la « route des photographes » traverse des paysages d’une beauté exceptionnelle et d’authentiques villages ethniques perpétuant les modes de vie et traditions d’antan. Parmi les ethnies dominantes de la région, vous rencontrerez probablement les Hmong Noir, les Dao Rouge, les Tay et les Giay.

Située à environ 10 km de Sapa, la belle vallée de Muong Hoa est un de ces lieux incontournables pour admirer les rizières en terrasses, et qui abrite en outre un ensemble de pétroglyphes aussi appelés "rochers mystiques", de formes variées, dont la signification n’a pas encore été élucidée.

La province de Lao Cai est également un paradis pour les randonneurs de tous niveaux. Admirer la vue sur Sapa depuis la montagne Ham Rong puis partir à l’assaut du Mont Fansipan (3143 mètres) font partie des incontournables de la région, quelle que soit la saison, mais sont des activités particulièrement agréables à pratiquer sous la douceur automnale.

Mu Cang Chai

Moins touristique que Sapa, la bourgade de Mu Cang Chai n’en est pas moins digne d’intérêt. Trois de ses communes (La Pán Tẩn, Chế Cu Nha et Dế Xu Phình) ont d’ailleurs été reconnues Patrimoine Naturel National du Vietnam pour leurs magnifiques rizières en terrasses, et un festival des rizières y est organisé chaque année au mois de septembre.

En novembre, rendez-vous à Moc Chau pour admirer les plantations de thé et les magnifiques champs de fleurs blanches de colza !

Situées au sud d’Hanoï, les rizières en terrasse de Mai Chau et de la réserve naturelle de Pu Luong sont certes moins impressionnantes que celles situées au nord d’Hanoï, mais elles ont l’avantage d’être moins fréquentées. Leur cadre naturel sauvage et de toute beauté est également une invitation à de belles randonnées à travers les villages et les vallées rizicoles, avec à la clef d’authentiques rencontres avec les ethnies minoritaires locales, dont les Thaï, qui se feront un plaisir de vous accueillir pour la nuit dans leurs belles maisons sur pilotis.

maison pilotis nord vietnam SM

Découvrir le lac Ba Be et partir à la rencontre de l'ethnie Tay

Ce joyau naturel du Nord-Vietnam est le plus grand lac d’eau douce du pays. Situé dans le parc national du même nom, le lac Ba Be est un site paisible entouré de montagnes karstiques et de petits villages ethniques Tay, dont la beauté est magnifiée à la lumière automnale, les arbres jaunissants se reflétant dans l’eau du lac...

Avec pas moins de 620 espèces d’arbres et 422 espèces animales recensées, le parc national de Ba Be est un réservoir de biodiversité et un véritable paradis pour les amoureux de la nature! A explorer en bateau, ou bien à pied. Les possibilités de randonnées sont nombreuses, avec étape chez l’habitant pour une immersion totale hors des sentiers battus.

lac ba be SM

Explorer la mythique Baie d'Halong et l'île de Cat Ba

Depuis Hanoï, mettez le cap vers l’incontournable Baie d’Halong, l’un des 8 sites vietnamiens classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Et pour cause, un paysage karstique de toute beauté abritant une incroyable biodiversité !

Si le printemps est a priori la période idéale pour visiter la mythique baie, l’automne (septembre-octobre) est également une période très agréable pour l’explorer sous des températures clémentes (25 degrés en moyenne), à l’écart des foules de touristes. Votre croisière en jonque traditionnelle n’en sera que plus magique, et vos activités au fil de l’eau (baignades, kayak, visite de grottes et de villages flottants) tout aussi réjouissantes!

Complétez votre croisière automnale dans la Baie d'Ha Long par une excursion sur l’île verte de Cat Ba, située à une vingtaine de kilomètres au sud. La plus grande île de l’archipel abrite en effet un superbe parc national propice à de belles randonnées entre terre et mer, et de jolies criques à explorer en kayak.

Sunset Ha Long

… ou bien sa version terrestre : Ninh Binh et le site paysager de Trang An

Situé à moins de 100 km au sud d’Hanoï, dans la province de Ninh Binh, aux paysages karstiques très comparables à ceux de la baie d’Halong, le complexe paysager de Trang An s’étend sur une superficie d’environ 12000 hectares.

Outre le site même de Trang An, avec sa centaine de grottes inondées et ses vestiges archéologiques, il comprend la destination touristique de Tam Coc, les belles pagodes de Jade et de Bai Dinh, le jardin des oiseaux de Thung Nham et l’ancienne capitale de Hoa Lu, autant de richesses naturelles et culturelles qui lui ont valu d’être inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO en 2014, et d’attirer chaque année de nombreux visiteurs venus y rechercher un peu de fraîcheur. En automne en particulier, Trang An est un véritable havre de tranquillité.

14. Ninh Binh Photo Banner SM

Mais encore…

Les amateurs d’histoire et de tourisme de mémoire pourront profiter de leur séjour automnal dans le haut Tonkin pour visiter Diên Biên Phu et en apprendre davantage sur la période de la colonisation française au Vietnam. Dien Bien Phu est en effet célèbre pour avoir été le siège de la bataille meurtrière qui mit fin à la guerre d’Indochine le 7 mai 1954. Si la visite de ses sites historiques est la principale activité de la région, s’y rendre en automne peut être l’occasion d’explorer la belle vallée qui l’héberge sous des températures agréables et de rencontrer les minorités ethniques qui la peuplent.

dien bien SM

N'hésitez pas à nous donner votre avis
Tous les commentaires
Pas d'enregistrements

A lire sur le même thème

Pas d'enregistrements
icone nl

Inscrivez vous à notre Newsletter