Créateur de voyages personnalisés au Vietnam

Voyage culinaire au Vietnam

Et si vous partiez à la découverte des multiples facettes du Vietnam à travers la grande variété de sa cuisine ? Réputée pour être l'une des plus riches et des plus savoureuses au monde, elle occupe une place primordiale dans le quotidien des Vietnamiens, depuis le petit-déjeuner - le repas le plus copieux de la journée - jusqu’aux occasions les plus festives, comme le Têt, le Nouvel An lunaire. Variable d’une région à l’autre, elle est le reflet de l’histoire et de la culture locales. L’influence française dans la cuisine vietnamienne est encore particulièrement notable.

Quelles que soient ses spécificités régionales, elle se déguste en toute convivialité, en famille, à l’intérieur des foyers, mais aussi dans la rue, sur les marchés animés, ou bien attablé dans un restaurant étoilé… Les restaurants gastronomiques ne manquent pas au Vietnam. A vous de choisir la table qui vous conviendra, fonction du lieu de votre séjour, de vos envies et de votre budget.

Et si vous appreniez à cuisiner vous-mêmes les spécialités vietnamiennes dont vous raffolez pour épater vos amis à votre retour de voyage ?... Un voyage assurément haut en couleurs et en saveurs, pour faire le plein d’émotions gustatives, avec à la clef de beaux moments de partage et de convivialité !

Voyage gastronomique du Nord au Centre du Vietnam

En choisissant votre itinéraire au Vietnam, c'est aussi un choix culinaire que vous effectuez, chaque région possédant ses propres spécialités. Plus salée au Nord, plus pimentée au Centre, plus sucrée au Sud. Quelle que soit votre destination, nul doute que la cuisine du Vietnam saura faire voyager vos papilles !…

De la capitale millénaire Hanoï aux pittoresques cités centrales de Hoi An et de Hué, en passant par les magnifiques baies de Ninh Binh et de Lan Ha, profitez de vos moments de « pause » entre deux visites culturelles ou escapades nature pour découvrir les spécialités culinaires du Nord et du Centre Vietnam.

Cours cuisine SM

Des cours de cuisine accompagnés d’un Chef dans un restaurant, au cours d'une croisière en jonque traditionnelle, ou encore dispensés chez l’habitant, vous permettront en outre d’apprendre à cuisiner vous-mêmes quelques-unes de ces spécialités, parmi lesquelles l’incontournable Pho, LA soupe vietnamienne agrémentée de nouilles de riz et de viande de bœuf richement épicée, qui se consomme en streetfood dès le petit-déjeuner ; le Banh Chung, un gâteau salé à base de riz gluant enveloppé de feuilles de bananier essentiellement consommé pendant le Têt, ou encore le Com Lang Vong, un plat typique du Nord élaboré à partir de riz jaune poêlé enroulé dans des feuilles de lotus.

Moins régional, le Nem (ou « rouleau de printemps ») est le véritable emblème culinaire du Vietnam. Préparé à partir d’une feuille de riz farcie de viande de porc, de soja, de vermicelles, d'œufs et de champignons, il est facile à déguster, d’où son succès inégalé auprès des vietnamiens comme des visiteurs étrangers.

Pho Bo SM

Autre incontournable du petit-déjeuner vietnamien également très apprécié des voyageurs, le Banh mi, LE sandwich vietnamien inspiré de la baguette française, généralement garni de pâté vietnamien, de viande grillée, d'œufs brouillés ou en omelette, de petits légumes frais épices et de quelques feuilles de coriandre.

A savoir, le petit-déjeuner fait partie intégrante de l’art de vivre vietnamien. Les familles y consacrent une partie importante de leurs revenus, surtout dans les grandes villes. Il est pour beaucoup de vietnamiens le principal repas de la journée, aussi est-il particulièrement soigné et partagé dans la convivialité.

Le meilleur moyen de goûter à cette convivialité est encore de loger chez l’habitant, une pratique très répandue dans le Nord du Vietnam. Bien plus qu’un hébergement, le homestay permet aux voyageurs de plonger en immersion au cœur de la culture locale en partageant le quotidien de leurs hôtes, et des repas typiques, souvent très différents de ceux consommés au restaurant.

bread 5833728 1280

Dans le Centre, vous dégusterez une cuisine raffinée, mais souvent très épicée ! N'hésitez donc pas à demander une version moins pimentée des plats traditionnels typiques au restaurant.

A chaque ville sa spécialité. Profitez de votre étape à Hué pour déguster un Bun Bo, une soupe vietnamienne typique de la cité impériale composée de nouilles et de bœuf baignés dans un bouillon pimenté, relevé de coriandre, de ciboule hachée, d'oignon cru, de fleur de bananier et de basilic thaï. Le Banh Bèo est un autre plat populaire de Hué, qui s'apparente à de petites galettes de riz garnies de crevettes et de porc. Il est généralement servi avec des oignons frits ou des cacahuètes grillées émincées, dans des assiettes de bambou.

rice Hue 1381146 1280

A Hoi An, on vous proposera sûrement un Cao Lau, une soupe à base de nouilles de riz parfumées à la menthe (ou autres herbes aromatiques) pouvant se déguster avec des tranches de porc, du soja, et des crackers, ou encore un Com Ga, un autre plat exclusif et particulièrement coloré de la cuisine de Hoi An, composé de riz jaune contrastant avec le vert des herbes aromatiques, le blanc du poulet et des oignons émincés, et le rouge du piment.

A Danang, goûtez le fameux Mi Quang, un plat de nouilles de riz agrémentées de viande de bœuf, de poulet ou de porc, et relevé d’herbes aromatiques, servi avec des galettes de riz.

Bien d’autres spécialités pourront vous être proposées lors de vos étapes dans le Centre Vietnam, parmi lesquelles le Hoanh Thanh, une sorte de « tortilla » vietnamienne, ou encore le Hen Xuc, un plat complet associant palourdes, légumes, oignons émincés et viande de poulet, très apprécié avec l'apéritif.

Voyage gastronomique dans le Sud Vietnam

Voyage gastronomique dans le Sud Vietnam

Cap au Sud en direction des stations balnéaires les plus prisées du littoral (Nha Trang, Mui Ne, Quy Nhon...) et des authentiques villages de pêcheurs situés à proximité. Vous y dégusterez, entre autres, de délicieux poissons et fruits de mer.

La cuisine du Delta du Mékong fait également la part belle au poisson, les fermes piscicoles abondant dans la région. Les immenses cocoteraies et les vergers dominant les rives du fleuve donnent en outre de savoureux fruits tropicaux (mangues, mangoustans, ramboutans…) largement utilisés dans la cuisine du Sud Vietnam, lui confèrant ses saveurs sucrées. Le lait de coco entre ainsi dans la composition de nombreux desserts, et de délicieux bonbons à la noix de coco sont fabriqués de manière artisanale dans la plupart des villages du Mékong.

coconut Mekong

Ici comme ailleurs, toutes les expériences culinaires sont bonnes à tester, de l’excellente et chaleureuse cuisine de rue (streetfood) au restaurant gastronomique, en passant par la convivialité d’un repas typique chez l’habitant… Mais un mot d’ordre à respecter : prendre son temps !

Historiquement, le Sud du Vietnam composé d'une population très hétéroclite est plus libre et moins traditionaliste que le Nord. Culturellement, les habitants du Sud aiment prendre leur temps, et ce dans tous les domaines, y compris culinaire. On s’attable ainsi volontiers pendant des heures en famille ou entre amis, autour d’une boisson, en grignotant des cacahuètes, des nems chua (du porc acidulé et fermenté) ou encore du bœuf séché, avant le repas.

vietnamese noodle soup 6174496 1280

La cuisine du Sud du Vietnam s’en trouve d’autant plus riche et variée. Parmi les principales spécialités, ne manquez pas :

  • La fondue de fruits de mer et la fondue de poisson "Lau Ca Kèo", la plus réputée du Sud Vietnam.
  • Le Banh xèo, une crêpe vietnamienne réalisée à partir de farine de riz et de curcuma garnie de viande de porc, de crevettes, de différentes graines et de germes de soja.
  • Le Hu tieu de My Tho, une soupe vietnamienne proche du Pho constituant le petit-déjeuner de la plupart des vietnamiens du Sud.
  • Le "Bo la lot", un autre plat typique du Sud élaboré à partir de tranches de bœuf assaisonnées de citronnelle et de feuilles de Piper lolot, grillées au barbecue le plus souvent. C’est l’un des plats locaux les plus faciles à reproduire chez vous !
  • Le Bun Bo nam bo (aussi appelé "Bun bo" ou "Bo Bun"), un plat populaire apprécié aussi bien des locaux que des touristes étrangers, qui le trouvent à tous les coins de rues. Cette salade de vermicelles de riz servie froide ou chaude est généralement garnie de boeuf, d'arachides et de ciboules séchées, et arrosée de sauce nuoc-mam.
  • Le Nuoc-mam (ou sauce poisson), LE condiment incontournable au Vietnam, originaire de l’île de Phu Quoc, qui en produit à elle seule 8 millions de litres par an ! Ne manquez pas de visiter l'une des nombreuses fabriques locales si vous séjournez sur l'île. Vous mesurerez ainsi toute la complexité du processus de production.
  • Le Bo Bia Ngot, un savoureux dessert à base de noix de coco, de graines de pavot et de lait concentré, le tout soigneusement enroulé dans une crêpe.

Et pour parfaire votre expérience culinaire, n’oubliez pas de commander un traditionnel café glacé, avec ou sans lait. Les Vietnamiens en raffolent ! Il s'agit pour l'essentiel de café Robusta provenant des vastes plantations de caféiers de la province centrale de Dak Lak.

Ils consomment également du thé à longueur de journée, essentiellement du thé vert, plutôt chaud et nature au Nord, frais et parfumé au Sud. Les principales régions productrices se situent dans le Nord montagneux autour de Ha Giang, et au sud du Haut plateau central à Da Lat. Profitez donc de votre passage dans ces régions pour visiter une plantation et découvrir les techniques spécifiques de production.

Cafe Vietnam

Vous souhaitez intégrer des étapes gastronomiques à votre circuit au Vietnam, n’hésitez pas à nous contacter et à nous faire part de vos envies. Nous vous concocterons un programme sur-mesure, au plus proche de vos attentes.

N'hésitez pas à nous donner votre avis
Tous les commentaires
Pas d'enregistrements

A lire sur le même thème

Pas d'enregistrements
icone nl

Inscrivez vous à notre Newsletter